Lettre d’un citoyenne: Domaine du Coteau, un problème similaire à Paul-Albert

La ville sous le régime Cantin a décidé unilatéralement d’effectuer la réfection de nos rues à grands frais avec un projet inadapté au départ à nos besoins, et ce sans consultation aucune des citoyens intéressés et nous refile une facture salée avec augmentation des taxes municipales sur 20 ans.

Aucune écoute de la part du conseiller municipal qui a reconnu ne pas nous avoir informés malgré nos demandes.

Même tactique où l’on fait passer un règlement via journaux locaux mal distribués et surtout pendant les vacances d’été fin juillet-août. Pratique consacrée par cette équipe?

Le conseiller élu* doit-il représenter les citoyens ou la ville?

C. O. Citoyenne de Blainviile, secteur Domaine du Coteau

*François Garand est le conseiller municipal du Vrai Blainville qui représente le secteur Domaine du Coteau

Commentaires

Les dirigeants de l’entreprise qui a construit le centre récréo-aquatique en 2008 sur la liste des donateurs au parti politique Vrai Blainville en 2006

Quelle surprise que parmi les gens qui ont contribué au parti politique Vrai Blainville en 2006 se trouvent les dirigeants de Les Grands Travaux Soter, l’entreprise qui s’est vue accorder le contrat pour la construction du Centre récréo-aquatique de Blainville!

On se rappelle que l’appel d’offres de la ville donnait seulement 28 jours aux entreprises pour soumissionner sur le projet clé en main de 15$ millions. Les Grands Travaux Soter était la seule entreprise qui a réussi à soumissionner dans cette courte période de temps.

Commentaires

Florent Gravel réagit aux mises en demeure de l’Équipe Cantin

Dans un communiqué du parti politique « Notre Blainville », le chef Florent Gravel réagis fortement aux mises en demeure envoyées à lui et ses candidats.


« Mon équipe ne se laissera pas intimider par cette basse manœuvre qui porte atteinte à la démocratie municipale. »
- Florent Gravel

Le candidat à la mairie de Blainville et chef du parti Notre Blainville, M. Florent Gravel, dénonce avec vigueur « la mise en demeure non fondée servie à tous les membres de mon équipe, et ce, avant même que quel que geste que ce soit n’ait été posé ! Il s’agit d’une douteuse manœuvre d’intimidation et d’une regrettable atteinte à la démocratie pour lesquelles la population de Blainville sanctionnera certainement M. Cantin ! »

Pourquoi chercher à museler l’opposition ?
Déçu de l’attitude cavalière de ses adversaires, M. Gravel estime que cette initiative “extrême” cache mal l’inquiétude, voire la peur et la perte de contrôle chez ses adversaires. « Cette carte de l’intimidation, se questionne le candidat à la mairie, vise-t-elle à éviter que nous ne dénoncions les irrégularités qui ont entaché sa gestion, comme l’ont pourtant rappelé de nombreux articles de journaux locaux et nationaux ? »

Pour voir le communiqué, cliquez sur l’image:

Communiqué 06

Commentaires

Un indicateur d’un parti politique avec des coffres bien remplis ?

Les centaines d’affiches de 3 à 6 pieds et plus, ainsi que des débats d’idées via les lettres d’avocats.

Est-ce un indicateur d’un parti politique avec des coffres remplis par ses amis?

Le parti politique Vrai Blainville: Uniquement en 2006, 40 600$ en contributions de ses amis en plus d’un prêt de 10 000$ d’un ami très proche.

Page 1 Page 2Page 3Page 4

« L’ancienne administration donnait des contrats à ses amis et on fait pareil. »

Alain Portelance conseiller du parti Vrai Blainville
à la
Séance du conseil de la Ville de Blainville du 6 novembre 2007:

Commentaires

François Cantin début son  » véritable débat d’idées » avec des mises en demeure par huissier aux 12 candidats de l’opposition (article dans La Presse)

Dans un article par Martin Croteau dans LaPresse ce matin on indique que:

« Le 6 octobre dernier, le parti Vrai Blainville/Équipe Cantin a envoyé par huissier une mise en demeure aux 12 candidats de l’opposition.  »

« François Cantin dit avoir été informé par des sympathisants que des candidats de l’opposition avaient tenu des «propos choquants» en faisant du porte-à-porte. »

On se rappelle que le 24 juillet 2009 dans le Nord-Info François Cantin a fait le commentaire suivant:

« À quelques mois des élections municipales, le maire invite les principaux plaignants à se lancer dans l’arène politique pour obtenir un véritable débat d’idées. »

Donc, ça semble dire que pour François. Cantin « un véritable débat d’idées » doit débuter avec des mises en demeure de ses avocats…

Pour lire un PDF de l’article, cliquez sur l’image:

Martin Croteau : Le Maire De Blainville Menace De Poursuivre Les Candidats De L'opposition | Élections Municipales

Commentaires

Soyez informés des derniers développements. Incrivez-vous à notre liste d’envois!

Pour être tenus au courant des changements au site et autres communiqués connexes, vous pouvez ajouter votre courriel à notre liste en cliquant ici.

Commentaires

Avis d’ébullition d’eau

BOISBRIAND, QC, le 9 oct. /CNW Telbec/ – Les Villes de Boisbriand, Blainville et Mirabel demandent à la population, aux entreprises et aux industries des secteurs suivants de bouillir l’eau potable du robinet durant une minute avant de la consommer :
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Suivi par le ministre des Affaires municipales

La supervision mise en place par le ministre des Affaires municipales suite aux plaintes contre l’administration semble se dérouler bien.

Malgré que le maire Cantin n’a jamais admis que la ville ne se conformait pas aux dispositions de la Loi sur les cités et villes (il a même félicité son directeur général pour son « excellent » travail) on nous indique que l’administration semble coopérer avec le ministre pour changer ses procédures en ce qui concerne l’octroi des contrats.

Il existe encore des litiges en ce qui concerne les procédures à suivre pour les frais légaux.
Mais ça semble être plus une question d’interprétation qu’un manque de volonté à coopérer.

Commentaires

Pas de transparence à Vraiblainville.com

Il est intéressant de noter que depuis quelques jours l’onglet « transparence » a disparu et n’apparaît plus sur le site Web du Vrai Blainville, ni dans leur programme électoral.
Faut-il en dire plus?

* 5 octobre 2009
Je me suis rendu compte que Vrai Blainville semble annoncer son programme électoral en étape.
Ce qui veut dire que l’ajout d’un volet sur la transparence et éthique est toujours possible.

Commentaires

Un autre groupe de citoyens qui se réunissent pour se protéger contre l’Équipe Cantin.

Cette fois ici, c’est les citoyens du secteur Paul Albert. Ces gens subissent présentement des énormes travaux d’infrastructure qui vont coûter jusqu’à 90 000$ à certains citoyens.

Imaginez que vous demeurez depuis une trentaine d’années dans votre maison et un jour la ville vous impose un projet qui vous coûtera 90 000$. En plus, quelques temps après le début du projet les coûts grimpe de 32% sans savoir les coûts finale.

À la séance du conseil du 30 septembre, un représentant des citoyens s’est présent à la séance du conseil avec une lettre adressée à l’administration Cantin.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Engagement électoral du Vrai Blainville: « Analyser » la possibilité d’implanter un centre multi-sport et multi-usage

Le Vrai Blainville parle « d’analyser la possibilité d’implanter un centre multi-sport et multi-usage. »

En Cantinois, ça veut dire qu’ils vont sortir un sondage qui dira « après des nombreuses études nous avons besoin d’un centre multi-sport. »

En 2005 ils ont dit: « Étudier la possibilité d’implanter une piscine intérieure ».

Aucune étude n’a été faite. Ils ont sorti une veille étude par Loisir Laurentides qui disait que la région des Laurentides avait besoin d’une piscine intérieure. Aucune projection ou étude financière n’a été faite. Et les dépenses d’opération prévues au montant de 200 000$ – 250 000$ ont finalement été budgété à 935 000$ par année.

Pour lire plus sur l’histoire de notre centre récréoaquatique, cliquez ici.

Au diable les études!

Au diable les consultations!

Au diable la dette!


Commentaires

Plainte déposé contre Blainville.org au Directeur général des élections

Nous avons été avisés par le bureau du Directeur général des élections qu’une plainte a été déposée contre Blainville.org. La plainte était basée sur le fait que le nom « François Cantin » (candidat à la mairie) a été mentionné dans le blogue et ceci ne respectait pas les restrictions qui s’appliquent aux intervenants particuliers.

Nous avons immédiatement pris des mesures pour nous conformer aux règles, et en dedans de 15 minutes, le site a été déclaré conforme.

Mais, suite à une discussion avec l’avocat du DGE qui a fait une analyse détaillée du site, il a été déterminé que grâce à une récente prise de position du DGE sur la diffusion d’information partisane sur Internet, il n’était pas nécessaire pour nous d’être classifié comme intervenant particulier afin de continuer de diffuser notre blogue pendant la période électorale.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Journal de Montréal: La clôture de la discorde à Blainville

La semaine passée nous avons été contactés par un citoyen qui vivait des problèmes avec la clôture de son voisin.
Malgré que selon lui, le voisin ne respecte pas les règlements de la ville, le citoyen a beaucoup de difficultés à convaincre les inspecteurs de la ville d’agir.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Lettre d’une citoyenne : À Blainville, les chiens bénéficient de plus d’égards que les contribuables

Dans le règlement 1284 concernant les chiens : 8 articles sur les devoirs des humains à l’égard des animaux, rien pour protéger les humains des chiens indésirables : aucune obligation de la laisse en présence d’un gardien!

Quelle aberration!

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Le sondage de la Ville sur la qualité de vie

La Ville de Blainville a récemment publié le résultat d’un sondage effectué sur la perception des citoyens de la qualité de vie à Blainville. L’administration ne rate pas une occasion pour déclarer que 99% des Blainvillois sont satisfaits avec leur qualité de vie.

Dans l’intérêt de la transparence, nous avons fait une demande d’accès à l’information afin d’obtenir une copie du sondage ainsi que le sondage précédent entrepris par l’administration Gingras en 2004.

De façon générale comme évaluez-vous la qualité de vie à Blainville?

Sondage 2009
Nombre de participants: 501

Très bonne: 58%
Plutôt bonne: 41%
Total bonne: 99%

Plutôt mauvaise: 1%
Total: 100%

Sondage 2004 (Administration précédante)
Nombre de participants: 4 385

Très bonne: 40%
Plutôt bonne: 53%
Légèrment bonne: 5%
Total bonne: 98%

Ne sais pas: 1%
Refus: 1%
100%

Donc, après avoir presque doublé la dette de la ville nous avons 1 % de plus de citoyens qui aiment leur qualité de vie et avons découvert 1% qui trouvent qu’elle est plutôt mauvaise.
Mais je crois qu’on doit se demander si les élus de la ville ont raison de se péter les bretelles à prendre le mérite pour notre qualité de vie. Les élus municipaux ont peut-être un peu d’influence sur nos environs, mais c’est chaque citoyen qui est véritablement responsable de sa propre qualité de vie avec son travail, ses épargnes et le bien-être qu’il trouve avec sa famille.

De toute manière, en 2005 quand les candidats du parti politique PAC ont perdu leurs élections, ils ont vite réalisé qu’un taux de satisfaction de qualité de vie de 98% ne garantit pas une réélection.

———————–

Autorisé par John W Babiak,
Intervenant particulier-MUN-001

Commentaires