Archive for Actions discutables? À vous de juger….

Radio-Canada: Le financement du parti municipal que dirigeait le député Daniel Ratthé soulève des questions

Radio-Canada.ca

Selon un article sur Radio-Canada.ca, le financement du parti municipal que dirigeait au milieu des années 2000 le député Daniel Ratthé, récemment expulsé de la CAQ, soulève des questions, selon les états financiers du parti examinés par Radio-Canada.

Pour lire l’article, cliquez ici.

Commentaires

Suivi par le ministre des Affaires municipales

La supervision mise en place par le ministre des Affaires municipales suite aux plaintes contre l’administration semble se dérouler bien.

Malgré que le maire Cantin n’a jamais admis que la ville ne se conformait pas aux dispositions de la Loi sur les cités et villes (il a même félicité son directeur général pour son « excellent » travail) on nous indique que l’administration semble coopérer avec le ministre pour changer ses procédures en ce qui concerne l’octroi des contrats.

Il existe encore des litiges en ce qui concerne les procédures à suivre pour les frais légaux.
Mais ça semble être plus une question d’interprétation qu’un manque de volonté à coopérer.

Commentaires

« La » question de la soirée de la séance du conseil du 25 août.

Question d’un propriétaire d’imprimerie à Blainville à François Cantin lors de la séance du conseil du 25 août.

« Quand je regarde qu’entre le premier janvier 2006 et le premier janvier 2009 il y a 2,6$ millions de donner à Domco de la part la Ville de Blainville

Moi, je me demande, comment ça se fait, que les trois autres imprimeurs de Blainville ont eu 0% de ce montant là?
L’ensemble des besoins de la Ville de Blainville devrait profiter à l’ensemble des gens d’affaires de Blainville.

Je me demande c’est quoi qu »il faut je fasse pour avoir des contrats de la ville de Blainville parce que des fois ils ne répondent même pas quand je les appels?

Je sais que je ne suis pas votre ami, comme Dominic Cayer et je n’ai pas joué au baseball… »


« L’ancienne administration donnait des contrats à ses amis. On fait pareille »

Alain Portelance, Conseiller municipal du quartier de la Côte-Saint-Louis (VRAI Blainville), lors de la séance du conseil du 6 novembre 2007


Commentaires

Est-ce que le directeur général avait l’autorité d’initier la requête de la ville de Blainville contre le Commissaire au lobbyisme?

On a lu dans les journaux récemment que la Ville de Blainville a initié une requête contre le Commissaire au lobbyisme afin de bloquer des demandes de documents qui concernent l’exécution des contrats de service entre Dominic Cayer et ses entreprises. Les demandes étaient afin de vérifier l’application des dispositions de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme.

Pendant la période de parole au public à la séance du conseil du 25 août, lorsqu’il a été questionné par un citoyen, le maire Cantin, après avoir contourné la question pendant une dizaine de minutes, a admis qu’aucune résolution n’a été passée par le conseil de la ville pour autoriser cette requête et que c’est le directeur général de la ville lui-même qui a mandaté les avocats.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

À l’Hôtel de Ville de Blainville, on se cache….

Selon l’ordre du jour pour la séance du conseil du 25 août, le maire Cantin a choisi de faire la lecture de l’avis du sous-ministre au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), M. Jean-Paul Beaulieu, complètement à la fin de la séance.

La lecture se fera après la parole au conseil et après les deux périodes de parole au public. Donc, il n’y a pas de possibilité pour les citoyens ou les conseillers de poser des questions.
On se rappelle que le sous-ministre à ordonné le maire de faire la lecture de la lettre qui se questionne sur les agissements de l’administration Cantin en ce qui concerne l’octroi des contrats à Tapage communication, Imprimerie Domco ainsi que les contrats pour les services juridiques de la ville.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Dans La Presse ce matin: Le ministre Lessard agit! Québec demande une nouvelle vérification

Le ministre Lessard agit!

Selon un article par Éric Clement dans La Presse ce matin: « Québec demande que soient vérifiées des allégations portées à son attention sur les liens entre l’administration du maire de Blainville, François Cantin, et le Groupe Domco, dont le président, Dominic Cayer, est l’ex-dirigeant du parti du maire et fournisseur de la municipalité. »

« Le ministre Lessard assure qu’une «attention très particulière» sera portée aux allégations concernant le prêt fait au parti Vrai Blainville. «Si, à la lumière des faits avérés, il y a des éléments qui permettent de dire qu’il faut aller plus loin, on regardera alors ce qui est le plus approprié de faire», dit le ministre. »

«Les règles existent, les lois existent, mais ce à quoi le citoyen s’attend de l’élu ou du fonctionnaire, dans ces affaires-là, c’est qu’il soit cohérent avec la loi et transparent. Mais quand le citoyen se plaint, il faut aussi qu’on puisse rendre justice pour tout le monde. Car souvent, le citoyen se plaint pour le bien-être de la communauté.»



Pour lire l’article sur le site Web de la Presse, cliquez ici.

Pour voir un PDF de l’article, cliquez sur l’image:

Éric Clément   Blainville  Québec Demande Une Nouvelle Vérification | Régional

Commentaires

On vous présente la lettre du coordinateur des plaintes du ministre des Affaires municipales (MAMR)

Afin de partager avec les citoyens les résultats des démarches qui ont été faites afin de protéger leurs intérêts, on vous présente la lettre du coordinateur des plaintes du ministre des Affaires municipales (MAMR), suite à une enquête qui a duré au-delà de 2 ans.

Selon nous, il est évident que malgré les difficultés du MAMR à assumer ses responsabilités ce jour-là, il n’apprécie pas la façon de faire de la Ville de Blainville.

La ville a reçu une lettre similaire, signée par le sous-ministre. Le sous-ministre ordonne formellement à la Ville de lire sa lettre à la prochaine séance ordinaire du conseil (soit l 25 août) et de la publier dans les journaux locaux.

Pour lire la lettre, cliquez sur l’image:

Lettre Mamrot 090717F

Commentaires

La réplique de François Cantin à l’article d’Éric Clement dans La Presse

La réplique du maire François Cantin a paru dans La Presse lundi de cette semaine, suite à l’article intitulé « Blainville n’a pas respecté la loi sur l’attribution de contrats » par Éric Clement paru le 22 juillet.

Les avocats de la ville passent leur temps à envoyer des mises en demeure aux citoyens de Blainville et une ville avoisinante ces temps-ci. Pour éviter de leur permettre de facturer encore plus à la Ville, on ne fera pas de commentaire.

Pour lire l’article, cliquez sur l’image:

Réplique La Presse 100809 François Cantin

Commentaires

Pour l’administration Cantin: Des règles de conduite pour respecter la Loi et une gardienne pour s’assurer qu’il les suit.

Dans un article dans le Journal Le Courrier, on écrit:

« Le ministère des Affaires municipales du Québec a, après deux années d’enquête, recommandé à la ville de Blainville, des dispositions précises pour respecter les articles de la Loi sur les cités et villes relatifs à l’attribution de mandats et de contrats, et a mandaté la Direction métropolitaine de l’aménagement et des affaires municipales pour assurer le suivi des recommandations. »

« Dans une lettre émise le 17 juillet dernier, le coordonnateur au traitement des plaintes relatives aux municipalités, Gérald Fleurent et le sous-ministre Jean-Paul Beaulieu, ont confirmé l’application de nouvelles mesures pour respecter la Loi des cités et villes à Blainville.

« Nous avons recommandé aux autorités de la Ville une plus grande vigilance relativement à la gestion des fonds publics et de revoir ses pratiques actuelles en matière d’adjudication de contrats pour s’assurer d’un processus plus rigoureux et transparent dans le meilleur intérêt des contribuables» »

« Pour chaque élément sur lesquels reposaient la plainte déposée, soit l’attribution de contrats à la pièce, en imprimerie, communication, et services juridiques, le coordonnateur questionne le processus utilisé. »

« L’avis émis par le Ministère doit également être rendu public lors de la première séance ordinaire du conseil et être publié à titre d’avis public. »

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Qui dit VRAI, Blainville? (Épisode 2)

Nous avons reçu tellement de bons commentaires sur notre premier épisode de « Qui dit VRAI, Blainville?  » que nous en avons fait un deuxième.:

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Qui dit VRAI, Blainviile?

Quelques citations dans le dossier du ministre des Affaires municipales (MAMR)

(La Presse 22 juillet 2009)
M. Cayer reconnaît les liens politiques qu’il a entretenus avec le maire Cantin et les liens privés qui existent entre le directeur Paul Allard et lui: M. Allard lui a enseigné le baseball quand il était jeune. «Vous savez, Blainville, c’est un village, on se connaît tous», ajoute-t-il.

(Nord-Info 24 juillet 2009)
Invité à expliquer le lien qui l’unit avec Dominic Cayer, le maire (François Cantin) a confié que l’entrepreneur n’est plus impliqué avec sa formation politique, et ce, malgré que l’homme d’affaires ait organisé récemment des collectes de fonds pour la campagne électorale de la formation du Vrai Blainville.

(Journal le Courrier 25 juillet 2009)
En ce qui concerne les requêtes de M. Babiak, le maire Cantin ne nie pas ses liens avec Dominic Cayer au niveau politique, «ce n’est pas pour cela qu’il obtient des contrats, il fait très bien le travail qu’on lui demande, il a conçu des campagnes de prévention très efficaces et produit notre bulletin municipal d’une grande qualité à des prix compétitifs, si M. Babiak ne l’aime pas et n’apprécie pas non plus mon administration, je lui suggère de se présenter».

Citations dans le dossier du Commissaire au lobbyisme

(Journal le Courrier 10 juillet 2009)
John W. Babiak a déclaré que «les avocats de la ville de Blainville ont effectué dix-sept interventions pour contester la tenue de cette enquête, on semble vouloir bloquer l’enquête». «Vous en savez plus que moi dans ce dossier», réplique le maire, en admettant cependant que «les demandes de documents étaient extrêmement exagérées.»

(Nord-Info 17 juillet 2009)
Pour défendre son point, la Ville a mandaté le cabinet d’avocats Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert et associés. Au total: 17 interventions ont eu lieu dans le dossier. En séance du conseil, le maire, François Cantin, s’est d’abord montré surpris du dossier. «On fait tout ce qu’on a à faire dans le dossier», fut son seul commentaire.

(Nord-Info 17 juillet 2009)
En séance du conseil, le directeur général, Paul Allard, a mentionné avoir rencontré les deux enquêteurs lors d’une rencontre cordiale, refusant toutefois de donner suite aux demandes des deux enquêteurs. «Il aurait fallu passer 10 semaines pour sortir les documents (factures), ce n’est pas possible», de plaider le directeur général.

—————————

Un simple rappel aux citoyens de Blainvillage que le festival Juste pour rire termine demain.

Commentaires

Nord-Info: Une tape sur les doigts pour l’administration municipale de Blainville

Dans un article par Caroline D’astous dans le Nord-info on parle du document de trois pages adressé à la Ville, par le sous-ministre, Jean-Paul Beaulieu.

Selon l’article dans le Nord-Info:

« Selon les plaignants, l’administration du maire François Cantin aurait fait preuve «de favoritisme en scindant illégalement des contrats et en octroyant au Groupe Domco, auquel est liée Papiers Domco, et à Tapage Communication plus de 200 contrats pour la période s’étendant de 2006 à 2008». Des compagnies gérées par l’ancien conseiller municipal Dominic Cayer, ex-président du parti du maire, le Vrai Blainville.  »
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

La Presse: Blainville n’a pas respecté la loi sur l’attribution de contrats

Selon un article par Éric Clément dans La Presse d’aujourd’hui:

« Après deux ans d’enquête sur la Ville de Blainville, le ministère des Affaires municipales réprimande l’administration du maire François Cantin dans une affaire de contrats attribués à deux entreprises dont le propriétaire, Dominic Cayer, a été le président du parti du maire avant son élection en 2005. »

Pour voir l’article, cliquez ici:

Pour voir un PDF de l’article, cliquez ici:

Éric Clément   Blainville N'a Pas Respecté La Loi Sur L'attribution De Contrats | Montréal

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

L’enquête du ministre des Affaires municipales est terminée!

C’est terminé!

L’enquête par le ministre des Affaires municipales
qui a duré 2 ans, 4 mois et 24 jours est maintenant terminée!


Tous les détails mercredi matin

Commentaires

Les enquêtes

Il y a présentement quelques enquêtes en cours qui touchent à l’administration de la ville et le parti politique Vrai Blainville- Équipe Cantin.

Mais, les gens qui se conforment aux lois et qui sont respectueux de la confiance que les citoyens leur ont confié à eux, n’ont pas à craindre les enquêtes.

Commentaires