Journal de Québec: « Les réactions inhabituelles du maire et des fonctionnaires de la Ville de Blainville »

Un leader qui essaye d’utiliser son service de police pour arrêter les citoyens qui le critiquent.

Un chef du gouvernement qui ferme ses yeux à la possibilité de corruption dans son gouvernement et refuse de même écouter la preuve alléguée.

L’Égypte? La Libye?
Non. Bienvenue à Blainville!

————-

Dans un articie dans le Journal de Québec par Andrew McIntosh on mention que François Cantin nie tout, en ce qui concerne les accusations de trafic d’influence à Blainville.

En plus, le journaliste raconte des « réactions inhabituelles » du maire et les fonctionnaires de la Ville:

« Au lieu d’appeler la Sûreté du Québec et de réclamer une enquête au sujet du trafic d’influence allégué par l’entrepreneur Karlo Kramer, le maire et un haut fonctionnaire ont communiqué avec leur propre chef de police pour envisager plutôt la possibilité d’accuser M. Kramer d’avoir proféré des menaces. »

« Un procureur de la Couronne a rejeté la requête, disant que les citoyens avaient le droit d’embaucher des avocats et de déposer des demandes formelles de dédommagement s’ils considéraient avoir été traités injustement. »

« Curieusement, ni le maire Cantin ni aucun autre représentant de la Ville n’ont pris de mesures pour demander à la police d’enquêter sur les allégations de M. Kramer. Ce dernier affirmait avoir été invité à verser des milliers de dollars pour obtenir un permis de construction pour son projet de garderie. M. Kramer affirmait aussi avoir secrètement enregistré la réunion incriminante. »

« Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il n’a pas rapporté ces allégations à la Sûreté du Québec, le maire Cantin a répondu que c’est parce qu’il savait qu’elles étaient fausses, même s’il a admis qu’il n’a jamais écouté l’enregistrement présumé de la conversation incriminante. »

À vous de tirer vos propres conclusions…

Pour voir un PDF de l’article, cliquez sur l’image.

20110308 Canoe - Actualités - Le Maire Nie Tout

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.