Un retour aux archives

Quelques extraites de nos archives:

10 mai 2003
Paroles du conseiller à l’opposition, Dominic Cayer, représentant du parti Vrai Bainville:

“Contrat accordé à une firme avec des liens politiques avec le parti en pouvoir.”…. “Le président (de la firme de communications) est organisateur d’élections municipales biens connu.”*

“Il existe bien plus que deux cabinets de communication spécialisés en affaires. Pourquoi s’être limité à deux? »
Une vingtaine de firmes auraient pu faire une proposition.”*

“On arrive a des montants juste en-dessous du montant prescrit par la loi. (95 000 $) “*

“Les villes accordent en moyenne des contrats pour apporter du soutien à leur service de communications qui oscillent entre 15 000 $ et 40 000 $ en matière de déboursés annuels.”*

“Pour moi c’est un scandale”*

Article-Cayer-1-1

Plus ça change, plus c’est pareil.

La Presse 21 juillet 2009:

M. Cayer reconnaît les liens politiques qu’il a entretenus avec le maire Cantin et les liens privés qui existent entre le directeur Paul Allard lui: M. Allard lui a enseigné le baseball quand il était jeune. «Vous savez, Blainville, c’est un village, on se connaît tous», ajoute-t-il.

Selon Dominic Cayer, cette histoire ne le concerne pas. «Je n’ai pas à être gêné d’avoir des mandats, dit-il. Je suis un entrepreneur. Je ne pouvais pas soumissionner auparavant car j’étais élu et, avant, sous le maire Pierre Gingras, je ne le pouvais pas car il ne m’aimait pas, ni les gens de ma famille.»

Nord-Info 24 juillet 2009:

Invité à expliquer le lien qui l’unit avec Dominic Cayer, le maire a confié que l’entrepreneur n’est plus impliqué avec sa formation politique, et ce, malgré que l’homme d’affaires ait organisé récemment des collectes de fonds pour la campagne électorale de la formation du Vrai Blainville.

Ou on se rend compte que les écrits, comme des photos avec les mauvaises coupes de cheveux, restent!

Pour agrandir l’article, cliquez sur l’image

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.