Jeux du Canada 2013: Les riverains du boulevard Michel Bohec ne sont pas d’accord et le font savoir !

Blainville.org a reçu la lettre suivante d’un citoyen de Blainville :

————————————————————–
Jeux 2013 et Écologie : On voit plus clair…

Je viens de lire les journaux locaux et suis tombé des nues en voyant notre cher Maire présenter le projet de cité des athlètes des Jeux du Canada !

Fortement concernés par les importants changements qui ont débutés avec la sortie 28, les riverains s’organisent déjà pour avoir des garanties sur leur future tranquillité et l’impact des nouvelles infrastructures routières.

Non content de cela, Monsieur Cantin prévoit, pour faire un maximum de cash, de détruire une grande partie de la forêt bordant l’autoroute 15 pour y implanter toutes sortes de commerces et d’industries. Qu’à cela ne tienne, Monsieur le Maire nous rassure en se présentant comme le grand défenseur de l’écologie puisqu’il promet de préserver une grande partie du boisée pour le bien commun… À grand renfort de publicité bien sûr !!! Car à Blainville, l’écologie on y voit clair ! Monsieur le Maire, « voir clair » signifie t-il pour vous « on rase gratis » dans la forêt communale?

Le projet de zone de conservation établi selon les plans de la sortie 28, bien que n’englobant que des parcelles pauvres en végétations et de toute façon limitées (servitude Hydro Québec) sert donc d’alibi écologique aux projets d’urbanisation à outrance.

Mais voilà t-il pas que le plan proposé par les architectes et ingénieurs sûrement payés très chers par la ville, nous montrent clairement que la majorité des installations de ce « Nouveau fleuron du sport dans les basses Laurentides » sont prévues SUR la zone de préservation fraichement nommée pour faire passer la pilule d’une zone industrielle adjacente aux riverains et l’augmentation des nuisances?

De qui se moque t-on ? En deux projets espacés de quelques semaines, l’administration locale se contredit et montre que le « susucre » donné lors de la sortie 28 n’est qu’une mascarade destinée à endormir le monde pour mieux frapper par la suite?

Les riverains du boulevard Michel Bohec ne sont pas d’accord et le font savoir!

Un citoyen de Blainville

————————————————————–

Il n’y a pas longtemps, le maire Cantin proposait de raser le parc Arthur-Bigras, un des seuls espaces verts du secteur Paul Albert et l’un des derniers parcs encore à l’état naturel, pour construire une école avec des infrastructures sportives, et ceci, après avoir tenté d’imposer cette école de 900 élèves en plein milieu d’un quartier résidentiel, sans avoir effectués des études environnementale, de circulation ou de sécurité.

Les agissements du maire démontrent clairement que ce n’est pas l’environnement, ni la volonté des citoyens de préserver leur qualité de vie qui vont l’empêcher de poursuivre ses obsessions.

RSS feed for comments on this post

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.