La ville de Blainville REFUSE l’accès aux documents publics. Qu’est-ce qu’on cache?

« Nous donnerons toujours les vraies informations à la population blainvilloise. »
François Cantin le 6 juin, 2006.

Écrit par JB: En février 2007, je me suis présenté à la séance du conseil. À la période réservée pour la parole au public, j’ai demandé pourquoi on n’a pas été en soumission pour la majorité des dépenses en communication et imprimeries même si les fonds qui ont été dépensés dépassaient les montants de 25 000$.

On se rappelle que tous les contrats en question ont été accordés aux entreprises appartenant à l’ancien président de la parti politique du maire. Voir l’article dans Nord-Info
On m’a répondu que pour ce qui est de l’impression et des communications, les compagnies, avant de facturer, regroupent certaines factures qui correspondent à plus d’un mandat, ce qui fait que quelques-unes d’entre elles peuvent s’élever à plus de 25 000 $.

J’ai fait une demande en vertu de la Loi sur l’accès aux documents pour voir les factures et, après quelques délais par la ville, ma demande a été refusée j’ai été avisé que les informations étaient disponibles mais la direction de la ville n’a pas autorisé l’envoi des documents.
.

Quelle transparence!
Qu’est-ce qu’on cache?

Article dans le Nord Info le 7 février, 2007: « Contrats d’impression et de communication, Un citoyen soulève une apparence de conflit d’intérêt. »

Article dans le Nord Info le 9 septembre 2006 Le conseiller Louis Lamarre questionne le choix du fournisseur

Écrit par JB: En février 2007, je me suis présenté à la séance du conseil. À la période réservée pour la parole au public, j’ai demandé pourquoi on n’a pas été en soumission pour la majorité des dépenses en communication et imprimeries même si les fonds qui ont été dépensés dépassaient les montants de 25 000$.

On m’a répondu que pour ce qui est de l’impression et des communications, les compagnies, avant de facturer, regroupent certaines factures qui correspondent à plus d’un mandat, ce qui fait que quelques-unes d’entre elles peuvent s’élever à plus de 25 000 $.

J’ai fait une demande en vertu de la Loi sur l’accès aux documents pour voir les factures et, après quelques délais par la ville, ma demande a été refusée j’ai été avisé que les informations étaient disponibles mais la direction de la ville n’a pas autorisé l’envoi des documents.
.

Quelle transparence!
Qu’est-ce qu’on cache?

Article dans le Nord Info le 7 février, 2007: « Contrats d’impression et de communication, Un citoyen soulève une apparence de conflit d’intérêt. »

Article dans le Nord Info le 9 septembre 2006 Le conseiller Louis Lamarre questionne le choix du fournisseur

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.