Dossier: La maison de naissance de Blainville. On récolte ce que l’on sème.

Selon des articles parus dans les journaux locaux, Journal le Courrier et le Nord Info, la Corporation Maison de naissance des Laurentides déplore la tendance que ce dossier a pris dans les débats politiques de la ville de Blainville.

Je suis totalement en accord avec la Corporation,
il aurait été tellement plus simple de présenter ce dossier d’une façon logique et ouverte.


1) M. Cantin déclare que son épouse à récemment devenue employée de La Corporation Maison de naissance des Laurentides et pour éviter toute apparence de conflit d’intérêt, M. Cantin se désiste des négociations avec la Corporation.

2) On présente les documents pertinents, bail etc…;

3) On propose une résolution pour un emprunt.

Mais François Cantin a décidé qu’il n’était pas nécessaire que les Blainvillois soient informés du raisonnement pour un investissement de 2,1$ millions par notre ville.

On travaille en cachette et, par la suite, on se demande pourquoi les gens ont des doutes sur nos motifs ?

On récolte ce qu’on sème.

En plus dans un des articles, François Cantin nous demande « Est-ce qu’on nous reproche de tenir nos engagements? On fait ce qu’on avait dit»

Est ce qu’il nous parle de son engagement de transparence???

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.